Enseigner Le Yoga Prénatal - Ce Que Vous Devez Savoir

Enseigner Le Yoga Prénatal: Ce Que Vous Devez Savoir

Enseigner Le Yoga Prénatal: Ce Qu’il Faut Savoir

L’enseignement du yoga prénatal requiert un mélange de techniques spécifiques d’asanas, de pranayama et d’exercices de relaxation conçus pour amener la femme enceinte à un stade d’équilibre mental, de conscience de soi et de force physique.

Le yoga signifie l’union en nous. Pendant la grossesse, le concept d’union et de lien s’étend à la vie qui se développe à l’intérieur de la mère, donc à l’âme de l’enfant.

Le yoga est pour tout le monde, et lorsque vous enseignez aux femmes enceintes, vous devez toujours garder à l’esprit que la grossesse peut être un moment très risqué pour certaines femmes qui souffrent de conditions particulières, et que c’est un moment très spécial pour toutes.

Il n’est pas nécessaire d’avoir vécu soi-même une grossesse pour enseigner le yoga de la grossesse. Ce qui est requis, c’est une connaissance pratique et spécifique du corps féminin, des changements et des problèmes auxquels il est confronté au cours de chaque phase de la grossesse.

En même temps, il est important de se rappeler que vous n’enseignez pas le yoga à des personnes ayant des problèmes physiques dus à la maladie. Dans la plupart des cas, une femme enceinte n’est pas malade. La grossesse n’est pas une maladie. Les femmes qui viennent à votre cours recherchent un équilibre pour les aider à accepter leur nouvelle condition et les changements qui se produisent dans leur corps et leur esprit. Pour cette raison, la relaxation et les pauses entre les asanas sont fondamentales. Mais nous ne voulons pas non plus traiter les femmes avec des gants. Pendant les cours, nous proposons des défis, qui sont toujours adaptés en fonction des compétences et de la condition de chaque femme.

En règle générale, vous pouvez admettre toute femme enceinte en bonne santé à participer à votre cours. Soyez toutefois prudent avec les femmes qui ont reçu des traitements médicaux spéciaux, qui doivent se reposer beaucoup, et les femmes dont la condition physique particulière dépasse vos compétences. Dans ces cas, il est préférable de leur suggérer de ne pas assister aux cours de yoga pour femmes enceintes.

La Différence Entre Enseigner À Un Élève De Yoga Ordinaire Et À Une Élève De Yoga Pour Femmes Enceintes

D’après mon expérience, les futures mamans qui suivent les cours de yoga prénatal sont très attentives et concentrées. Elles ont un grand sens de l’objectif supérieur : le bien-être de leur enfant. J’ai constaté qu’elles sont très régulières dans leur présence, très impliquées et curieuses en classe et qu’elles accomplissent avec diligence les devoirs à la maison.

Dans un cours de yoga prénatal, il y a des aspects physiques qu’il faut toujours garder à l’esprit, comme les positions à éviter qui peuvent être inadaptées et, parfois même, dangereuses pour les femmes enceintes.

Que Devez-vous Eviter Lorsque vous Enseignez le Yoga Prénatal?

  • Les torsions doivent être évitées, ou remplacées par des variations de torsions très douces.
  • Toute position susceptible d’exercer une pression sur le ventre doit être évitée.
  • Évitez les asanas d’équilibre qui pourraient mettre les mères dans une situation instable et dangereuse. Au cours de mes années d’expérience, afin d’enseigner en toute sécurité, j’ai commencé à utiliser beaucoup le mur comme support pour libérer le poids et permettre aux mères de ne pas trop se fatiguer.

Sur quoi faut-il se Concentrer Pendant le Cours de Yoga pour Femmes Enceintes?

  • Concentrez-vous sur les asanas qui travaillent sur l’ouverture du plancher pelvien en préparation de l’accouchement.
  • Travaillez l’ouverture de la chaîne du haut du dos, car les mères ont tendance à fermer leurs épaules en raison du poids plus important de leur poitrine.
  • Stimulez l’allongement de la colonne vertébrale et enseignez des variations qui aident à créer de l’espace pour le ventre et le bébé ; vérifiez toujours qu’il n’y a pas de situations qui pourraient créer un malaise.

Il est important de s’en souvenir, et de le rappeler à vos élèves: Le but du yoga prénatal n’est pas d’apprendre à pratiquer le yoga, mais de rendre la pratique juste et accessible dans le moment présent. Nous adaptons le yoga traditionnel au moment de la grossesse et nous le rendons donc spécifique au bien-être psycho-physique de la mère.

Comment l’enseignement du Yoga pour Femmes Enceintes Varie-t-il d’un Trimestre à l’autre?

Les trois trimestres nécessitent une approche particulière et différenciée : En général, les asanas de compression du ventre et les torsions sont à éviter tandis que la relaxation initiale et finale devient de plus en plus importante. Vous devez vous concentrer sur le dépassement de la peur et l’acceptation. En tant qu’enseignant, vous devez écouter attentivement ce que les futures mamans vous disent, et tout signe de malaise et d’inconfort dans une asana doit conduire à des variations et des changements.

Au cours du premier trimestre, de nombreuses femmes se sentent normales et ont l’air normales. Elles ont également l’impression qu’elles peuvent affronter tous les asanas, mais elles ne devraient pas le faire. L’attention doit se porter sur la respiration, la visualisation, la conscience de son corps et les poses douces.

Le deuxième trimestre est le meilleur moment car les mères se sentent mieux physiquement. Les mères du deuxième trimestre ont plus d’énergie et moins de craintes quant à la santé du bébé. Les mamans commencent maintenant à s’inquiéter du poids qu’elles prennent et du ventre qui grossit et les empêche de faire leurs mouvements habituels. Dans cette phase, les variations des asanas sont fondamentales pour créer de l’espace pour les organes de la mère et pour le corps du bébé en développement. Soyez toujours clair dans les explications des changements qui se produisent dans le corps de la mère et du bébé et faites toujours attention aux niveaux de fatigue des mères.

Au cours du troisième trimestre, l’accent est mis sur la relaxation du corps, sur les visualisations de l’accouchement et sur le fait que le moment où la maman et le bébé apprennent à se connaître est proche. Tous les asanas doivent tendre à la création d’espace et d’ouverture.

Postures Difficiles pour les Femmes Enceintes

Chaque femme est différente, chaque personne est différente et les expériences de chacun sont différentes. Dans les cours de yoga prénatal, vous devez vous assurer de bien connaître chaque femme afin de pouvoir lui offrir soutien et variations.

Lorsque vous êtes confrontée à des situations spécifiques, vous pouvez proposer des cours particuliers dans lesquels vous adapterez tout à la circonstance individuelle. Vous devez savoir comment adapter les poses et les exercices pour les rendre moins intenses. Votre objectif en tant que professeur de yoga prénatal est de promouvoir la sensation de légèreté, de développer des schémas respiratoires plus sains et de guider les mamans pour qu’elles expérimentent la méditation, les visualisations et les techniques de respiration.

Chaque jour est un jour différent avec ses changements et ses besoins spécifiques qui dépendent non seulement du corps qui s’adapte mais aussi de facteurs externes comme la succession des saisons, par exemple.

Parties du Corps qui Nécessitent une Attention Particulière en Cours de Yoga Prénatal

Pendant la grossesse, les femmes ressentent souvent des troubles de l’estomac, de l’acidité et des douleurs dans le bas du dos, des problèmes de posture générale causés par le déplacement du centre d’équilibre et le poids supplémentaire qu’elles doivent porter.

Il est nécessaire d’axer la pratique sur la zone pelvienne et les hanches et sur les problèmes d’incontinence et de constipation auxquels les femmes enceintes sont souvent confrontées.

La croissance du ventre et de la poitrine entraîne également des problèmes dans la phase de repos et de sommeil qui sont perturbés par la difficulté croissante à trouver une position confortable et par les inquiétudes liées à l’arrivée imminente du bébé.

Accessoires pour l’enseignement du Yoga Prénatal

Avant de commencer la leçon, assurez-vous que vous disposez des supports nécessaires suivants, pour chaque élève :

  • 2 supports (coussin ou traversin)
  • 1 ceinture
  • 1 chaise sans accoudoirs
  • 2 briques
  • 1 couverture

Les poids sont facultatifs mais fortement recommandés, ceux remplis de sable sont parfaits. Il est également important de disposer de matériel d’illustration en rapport avec l’anatomie et les changements qui se produisent et se produiront dans le corps de la mère et de son enfant en pleine croissance.

Inclure le Bébé

N’oubliez jamais que lorsque vous enseignez le yoga pendant la grossesse, votre public est au moins deux fois plus nombreux que ce que vous voyez devant vous. L’enfant qui grandit entend votre voix et est influencé par elle, tout comme il est influencé par les sensations et les mouvements de la mère. Vous devez être capable de guider les femmes vers l’acceptation des changements qui s’opèrent dans leur corps et de suivre avec elles la croissance de leur enfant.

Le but du Yoga Prénatal

Le but du yoga pendant la grossesse est d’amener la mère à prendre conscience de son corps et des changements qui s’y produisent. Le but est aussi de lui apprendre à se détendre et à écouter sans crainte, à trouver le temps d’accepter les changements, et à se donner le temps de vivre ces neuf mois en suivant son propre rythme et celui de l’enfant.

Un autre objectif du yoga pendant la grossesse est de créer de l’espace et d’apprendre aux mères à se connecter à leur sagesse intérieure, à accepter et à faire confiance au cours normal de la nature. Ainsi, elles sauront faire confiance à leur instinct et pourront faire sereinement les bons choix pour elles-mêmes et pour leur bébé.

L’importance de se Sentir Calme

Nous vivons dans une société très rapide, pleine d’exigences et de devoirs. Le yoga donne à la mère le temps qu’elle mérite pour profiter de la création de la vie dans laquelle son corps est engagé.

Le fait de se sentir calme aidera les mères à se concentrer profondément, à relâcher les tensions, à faire face à la peur du changement et au doute, à réduire l’anxiété et à prendre soin de leur corps et de leur esprit. Le sentiment de calme abaisse le rythme cardiaque et renforce l’intuition, nous met en contact avec notre subconscient, améliore les connexions émotionnelles avec nous-mêmes et avec les autres.

L’aider à se Sentir fort et à Développer la Confiance en son Corps

Le yoga apporte calme, force et équilibre à l’aventure de la grossesse. Le cours adopte des postures de yoga pour satisfaire chaque phase de la grossesse. De cette manière, les mères développent leur courage, leur force et la décision d’affronter l’accouchement et le travail. Les mères prennent l’initiative de ne pas subir l’accouchement passivement, mais de le contrôler et d’en devenir une partie active.

Travailler à Améliorer la Conscience du Corps et la Force

Le niveau d’énergie des mères change de jour en jour. Dans le yoga prénatal, la femme enceinte apprend à s’écouter, à s’exercer en toute sécurité et à choisir une pratique douce plutôt qu’intense si nécessaire.

Le Rôle Important de la Respiration

Il est très important que la mère comprenne qu’elle doit prendre soin d’elle-même et créer une nouvelle habitude positive en matière de posture, d’exercices et de respiration. Plus la mère respire, plus le bébé est en bonne santé. Avec beaucoup d’oxygène et de nutriments, le bébé grandira en bonne santé et sera fort. Il en va de même pour les mères, qui doivent recevoir suffisamment d’oxygène et d’énergie grâce à des exercices de respiration et de pranayama pour vivre une grossesse vitale et paisible.

Proposez aux mères des exercices de respiration qu’elles peuvent pratiquer quotidiennement à la maison. Rappelez-vous que dans le yoga pendant la grossesse, les rétentions de souffle ne sont en aucun cas utilisées.

Ce qu’il Faut Retenir: Enseigner le Yoga Pendant la Grossesse

Enseigner des cours de yoga prénatal est très gratifiant. Vous aidez les mères à se développer pendant l’une des périodes les plus difficiles et les plus belles de leur vie. C’est un immense privilège pour moi de pouvoir les aider et de prendre réellement soin d’elles pendant leur grossesse et au-delà. Après leur accouchement, elles peuvent continuer à venir au cours de yoga prénatal pendant environ 3 mois (6 mois si elles ont eu un accouchement difficile, avec une césarienne par exemple). Après cette période, elles peuvent à nouveau participer à vos cours réguliers.

Posted in blog and tagged , , , , .